Questions à l’artiste

Depuis quand peignez-vous?
– Depuis l’âge de 6 ans, où j’ai demandé à mes parents des cours de peinture. J’ai toujours aimé la couleur!

Quelles valeurs souhaitez-vous partager par vos toiles?
– La joie, l’optimisme, l’espérance…habités d’amour, un Amour qui nous dépasse et comble.
Quel sens donnez-vous à votre travail d’artiste?
– Un sens spirituel! Ce sont des prières-peintures, lorsque je peins, je prie et dialogue avec le Seigneur. Tout mon être est « orienté » vers Lui. C’est du moins mon désir.

Quand créez-vous?
– Dès que j’ai 2h devant moi…j’ai un bel atelier illuminé de soleil la journée.


Est-ce que vous peignez toujours en priant?
– Oui, je suis en « oraison »…c’est à dire dans un silence recueilli, une attention simple et aimante à la présence de Dieu en moi.
Et est-ce que vous priez toujours en peignant?
– Non, je médite aussi sans peindre; et puis toutes mes prières personnelles ne sont pas « universelles », destinées aux autres.
Votre motivation pour peindre?
– Le souci des autres, et cette promesse de bonheur pour tous par la Bonne Nouvelle de l’évangile. Quand vous découvrez un trésor, vous avez envie de le partager.
Ecoutez-vous de la musique?
En peignant, rarement. J’aime la musique, mais je n’ai pas besoin de « mises en conditions » pour être centrée sur mon coeur. Par contre, il m’arrive souvent de louer, de chanter pendant que je peins.


Votre couleur préférée?
– Aucune vraiment. J’utilise souvent les bleus, et les jaunes…pour leurs symboliques!
Et la couleur que vous aimez le moins?
– Le noir, je ne l’utilise jamais, car ne porte aucune lumière.
Le doré est toujours présent, pourquoi?
– Il illustre la présence immatériel de l’Invisible, de Dieu. Il symbolise un trésor, de la préciosité. Cela va dans le même sens. Votre signature est très elliptique, un monogramme?
– C’est cela, ALL pour les premières lettres d’ Anne-Laure Lavagna (mon prénom composé et mon nom d’épouse).
Une raison d’espérer?
– Une conviction intime que Dieu aime chacun d’un amour infini et si spécial.
Qui voyez-vous au paradis?
– Mon frère Bruno évidemment dans une pleine lumière extraordinaire, où règnent profondément la paix et le bonheur.
Pour vous l’enfer, c’est quoi?
– L’exploitation des fragiles, l’indifférence face à la détresse.


Un geste d’amour?
– Un sourire bienveillant.
Ce qui vous met en colère?
– La méchanceté.
Est-il facile pour vous de demander pardon?
– J’aimerais que ce soit plus facile. A chaque fois que je le vis, j’en suis profondément heureuse.
Votre artiste préféré?
– Henri Matisse, pour son « vitalisme », sa célébration du bonheur de vivre, et ses oeuvres qui vont à l’essentiel par la couleur ou le trait, tellement émouvant.
Un vœu, une prière?
– Un cœur plus ouvert pour tous !
D’où vient le nom « All†colors »?
– Je vous laisse deviner?
All vient des initiales de mon prénom et nom. Et « +colors », voici des couleurs qui racontent davantage, apportent plus, et j’espère, peut-être, nous emmènent plus loin.


Dans le « + » il y a de l’optimisme, c’est cela?
– Oui, de la vie, du dynamisme, des messages qui portent vers plus de Bien, de Sens, de Foi. C’est du positif pour l’âme, à contempler chaque jour sur vos murs…vous verrez, ça porte, ça guide…
Vous dites « prières-peintures »?
– C’est la façon dont j’opère: je peins et je prie simultanément. Ces peintures sont mes prières pour le monde, le fruit de ma relation intime à Dieu.
Ce « + » est-ce une croix?
– Oui, celle du Christ…
Vos engagements dans différentes associations en 2 mots?
– Le service pour les plus fragiles me mobilise…Il y a tellement à faire (Santé, pauvreté, isolement…), et c’est notre responsabilité à tous.
L’énergie multicolore qui se dégage de vos créations est intense. Quels mots pour conclure?
-Oui, j’aime les couleurs porteuses de « bonnes nouvelles ». Le monde en a puissamment besoin!
Merci Dieu d’avoir créé ce monde en couleur (et non en noir & blanc) !